Lectures

Sylvie_Castro_Espoir_aux_frontières_de_l

"Espoirs aux frontières de l'irréparable"

Sylvie Castro

Des témoignages poignants d'adultes racontant comment ils ont été abusés sexuellement, la découverte effarante des dysfonctionnements des services sociaux et de la justice. Un désir partagé de trouver des solutions afin que les malheurs ne se reproduisent pas sans fin.

"Rafles d'enfants en 2015"

Sylvie Castro

Pourquoi ce titre : « Rafles d’enfants en 2015 ? »

 

J’ai eu des grands-parents juifs. Nos cousins italiens ont été raflés et exterminés. Dans ce que vous allez découvrir dans ce livre il n’y aura pas d’extermination de vie dans le sens de donner la mort mais tout est mis en œuvre pour tuer les relations entre parents et enfants et donc les liens naturels du sang.

 

Pour les victimes de ces actes illégaux, ce terme prend toute sa signification surtout lorsque vous apprenez que des « signalements » qui ressemblent trop souvent aux dénonciations calomnieuses de la dernière guerre, vont entraîner un mécanisme bien huilé. Si vous n’en connaissez pas tous les rouages, vous serez écrasés sans avoir compris ce qui vous arrive.

 

Seules les victimes pourront vous raconter leur histoire qu’elles auraient eu du mal à croire si cela ne leur était pas arrivé. De la même manière que lorsque des bruits ont couru que les rafles menaient à la mort, qui pouvait croire à cette horreur ? Désolée de déranger votre confort, mais sachez que personne n’est à l’abri à moins d’avoir des appuis haut placés.

 

Demain, vos enfants, petits enfants, vos neveux peuvent vivre ce cauchemar si nous ne faisons rien pour le dénoncer et l’arrêter.

Sylvie Castro rafles d'enfants en 2015.J
Trauma_et_mémoire.JPG

"Trauma et mémoire"

Peter A. Levine

Dans cet ouvrage, l’auteur, fondateur de la Somatic Experiencing, explore le lien fondamental qui existe entre la mémoire et le traumatisme. En effet si notre corps et notre cerveau n’avaient pas cette capacité de mémoire, le traumatisme n’existerait pas.  Traumatisme et mémoire sont donc liés et comprendre le fonctionnement de cette interaction est fondamental dans le traitement du traumatisme.

"Des larmes dans les yeux et un monstre par la main"

Kathya de Brinon

 

Année 1948. Âgée de quelques mois, Muriel sera confiée à ses grands-parents paternels. Aimée tendrement pendant neuf belles années, elle ne retrouvera le foyer parental que pour son malheur. Son grand-père maternel, le Monstre, la violera et la prostituera. Parler lui sera impossible : son Monstre menace de mort ceux qu’elle aime le plus. A onze ans, elle se confiera enfin. Son père l’aidera peu, sa mère la culpabilisera sa vie durant. Elle sombrera dans la dépression, la boulimie, l’anorexie. Adulte, sous l’emprise d’un homme alcoolique et violent, elle sera violée. Enceinte, elle deviendra maman d’un enfant qui deviendra le seul sourire de sa vie. Un psychiatre hors du commun lui permettra de tuer Muriel et de faire naître Kathya…
Au fil des ans, elle aura connu l’inceste, la prostitution infantile, les maltraitances physiques et morales, l’abandon, une IVG, puis le viol. Confrontée à l’homophobie, elle soutiendra jusqu’à son décès un ami atteint du SIDA. Elle devra faire face au racisme et à l’antisémitisme.

Des larmes dans les yeux et un monstre p
Lettres_à_ceux_qui_ont_volé_mon_enfance.

"Lettres à ceux qui ont volé mon enfance"

Eve Juliette

 

Pour briser le silence qui l’oppresse depuis cinquante ans, pour dénoncer les viols répétés qu’elle a subis, pour qu’on reconnaisse la réalité de ses souffrances, Ève s’adresse directement par ses Lettres aux hommes de sa

famille qui ont volé son enfance.

Quand les mots sont emprisonnés pendant si longtemps, les maux apparaissent : phobie sociale, anorexie, dépression, perte des souvenirs, et aujourd’hui maladie… Ève étouffe au sens propre comme au sens figuré, mais elle trouve la force de se battre en libérant enfin sa parole pour rompre la chaîne des secrets familiaux qui pourrait empoisonner les

générations à venir.

Son témoignage est étayé d’extraits d’articles, de livres, d’essais d’experts en la matière, chaque révélation est appuyée par l’exposé d’un spécialiste, confirmant le nombre impressionnant de séquelles psychologiques liées aux

viols.

"La valise rouge"

Léa Sovin

 

"6 juillet 1985, le jour où ma vie a basculé.  J'aurais bientôt six ans, et je ne veux pas partir avec ces inconnus.  je ne le sais pas encore, mais j'ai raison de me battre contre cette adoption que je ne comprends pas.  Mes "parents de la DDASS", ceux qui un jour ont demandé à cette petite fille de 5 ans que j'étais, de les appeler papa, maman m'ont tellement trompée.

D'abord lui que je ne veux pas nommer mais qui m'a tant détruite à cause de ce qu'il m'a fait, puis elle : la tête enfuie dans le sable qui continue à fuir ses responsabilités pour se rendre aveugle et sourde de tout."

La Valise rouge couverture.JPG

"Enfants violés et violentés, le scandale ignoré"

Gérard Lopez, 2013

 

Qui sait qu’un enfant (ou plus !) meurt tous les jours sous les coups de ses parents ?  Ce livre dresse un constat destiné à interpeller les autorités politiques et sanitaires afin qu’elles acceptent enfin de considérer que la maltraitance est un problème majeur de santé publique.  La première partie, fondée sur la recherche scientifique, recense les conséquences et la fréquence des violences sexuelles et autres graves maltraitances infantiles, et s’interroge sur les causes de notre obstination à nier l’évidence. La seconde partie, essentiellement pratique, illustrée par 25 cas cliniques, est consacrée aux solutions possibles pour les repérer, les dépister, et finalement améliorer les pratiques professionnelles.

"Violences sexuelles, les 40 questions-réponses incontournables"

Dr Muriel Salmona, 2015

 

Qui sait que 81 % des victimes de violences sexuelles ont subi les premières violences avant l’âge de 18 ans ? Qui sait qu’une femme sur 5 et un homme sur 14 ont subi des agressions sexuelles dans leur vie ? que plus de 250 000 viols sont commis chaque année en France essentiellement par des proches et dans tous les milieux sociaux ?
Qui sait que l’impact des violences sexuelles sur la santé des victimes est majeur à court, moyen et long termes ?

Dénoncer les idées fausses, le déni et la loi du silence, demander que les droits des personnes victimes soient respectés, pour qu’elles soient protégées, reconnues et soignées, donner des outils pour mieux les comprendre et en être solidaires, c’est l’objectif de ce livre qui fournit des réponses claires :
• aux questions que personne ne devrait plus se poser ;
• mais aussi aux questions que tout le monde devrait se poser.

Un livre qui éclaire d’un jour nouveau un dossier encore trop souvent tabou.

"Prendre en charge les victimes d'agressions et d'accidents"

Gerard Lopez, 2014

 

En 10 leçons, cet ouvrage propose au professionnel d’améliorer ses connaissances et sa pratique clinique en ce qui concerne l’accueil, l’orientation et les soins à donner aux victimes d’agression et d’accidents individuels ou collectifs.
Il guide le professionnel afin de :
• Repérer les troubles psychologiques et somatiques des victimes d’accident ou d’agression.
• Faire un bilan clinique.
• Repérer les signes d’appel de la maltraitance (violences conjugales, maltraitances d’enfants).
• Orienter la victime dans un réseau d’accompagnement.
Très pédagogique, chaque leçon est structurée de façon identique : présentation des objectifs, déroulés avec exemples et cas pratiques, résumés en fin de leçon, test d’évaluation de compréhension et exercices.

Cet ouvrage conforme à un programme de DPC (développement professionnel continu).

"Traiter les psychotraumatismes"

Gerard Lopez, 2016

 

Après avoir présenté les conséquences psychologiques d’un choc traumatique et défini le cadre thérapeutique, cet atelier expose les principaux traitements actuels du traumatisme psychique :
• les thérapies validées par la recherche et les consensus professionnels (TCC, EMDR, thérapies psychodynamiques, hypnose ericksonienne).
• les techniques recommandées comme le débriefing, les groupes de parole, la prise en charge familiale, la relaxation et autres techniques de gestion des émotions.
• le traitement de deux graves complications consécutives aux comorbidités les plus fréquentes : dépression-suicide et addictions.
Cet ouvrage à visée pratique comporte de nombreux documents de travail (modèles de fiches évaluatives et de dossiers patients, tableaux synthétiques…) et de très nombreux cas cliniques.

"L'inceste, peut-on s'en remettre"

Jean-Claude Maes, 2017

 

L'inceste et un double crime, crime sexuel contre l'enfance et crime affectif contre la famille.   Jean-Claude Maes s'appuie sur un grand nombre de thérapies de personnes victimes d'inceste pour proposer de cette problématique une approche originale, qu'il développe en trois grandes parties : la victime, les motivations du coupable et la question de la réparation.

"L'inceste, 26 questions-réponses incontournables"

Isabelle Aubry, Gérard Lopez, 2017

 

Avec plus de quatre millions de victimes estimées en France en 2015, l'inceste est un véritable fléau de santé publique. Il fait pourtant l'objet d'un puissant déni dans la société. L'impact sur la santé psychologique et physique des victimes ainsi que ses conséquences sociales sont considérables et nécessitent une réelle reconnaissance ainsi qu'une prise en charge psycho-socio-judiciaire adaptée. 
Sous forme de questions-réponses, cet ouvrage présente les principales problématiques liées à l'inceste, son dépistage, ses conséquences et sa prise en charge. Des outils et des solutions sont proposés aux décideurs, professionnels et citoyens afin d'agir et de contribuer à la protection de nos enfants.

"Berceaux Maudits"

Marie Cauderlier, 2010

 

Ce livre autobiographique relate la jeunesse d'une enfant que le hasard de la naissance a menée au bout de l'horreur mais que la soif de vivre a tirée du néant. Ce témoignage bouleversant illustre la capacité de résilience d'une petite fille maltraitée par ses parents, placée dans un orphelinat et qui connaîtra l'horreur de l'inceste et de la pédophilie.  Le réseau semble se mettre en place lorsque le père décède, mais ce décès fait éclater l'affaire.  Le thème de la résilience est ici abordé par l'auteur, rétablie dans sa vie de femme, et qui nous parle en faisant appel à la confiance enfouie en chacun de nous.  Malgré ses malheurs et par sa seule volonté ferme et bienveillante, l'auteur a tracé avec succès sa route vers la réussite familiale et professionnelle.  Ce livre est dédié à tous les jeunes en difficulté.  Il est un message d'espoir et de courage. 

"Ce soir-là, ils ont dansé..."

Corinne Jean (Autobiographie), 2013

Dans mon livre, je raconte l'inceste.  C'était un dimanche matin.  Juste avant la messe.  Ce jour-là, mon père a assassiné mon enfance. Il m'a violée.  J'avais onze ans.  Pendant des années, j'ai refoulé mes souffrances les plus intimes.  Je suis issue d'une famille dysfonctionnelle.  Un jour, le frère de mon père, a voulu me faire subir des attouchements.  J'ai réussi à me sauver.  Je me suis confiée à mon frère qui en a ensuite parlé à mes parents.  Mon père s'est fâché très fort sur son frère.  Son comportement m'a rassurée.  Sauf que le lendemain, mon père a commencé à abuser de moi.  Ce cauchemar a duré plus de six ans.  Mon père avait un garage qui était situé à 300 mètres de la maison.  Il me prenait parfois avec lui en prétextant une visite chez ma grand-mère.  Là, dans la remise, il m'a fait subir les pires atrocités.  Il faudra des années, avant que je brise ce lourd silence qui s'est infiltré en moi, sans y être invité.  Mon passé douloureux, j'ai décidé de l'exorciser dans mon livre pour qu'enfin la société ose parler de l'inceste, à mots découverts et pour offrir un message d'espoir aux personnes victimes de ce drame.

"Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l'inceste"

Mathilde BRASILIER (Autobiographie), 2015

Mathilde Brasilier a longtemps exercé comme architecte avant de se consacrer à l’écriture.  En tant que journaliste, elle a signé de nombreux articles pour le Nouvel Observateur, Challenges et Sciences et Avenir.  Ce récit autobiographique est son premier ouvrage.

"Relève-toi"

Christine Agnès Louise (Autobiographie), 2014

Dans ce recueil de poèmes autobiographiques, Christine Slimani raconte les violences physiques, et notamment sexuelles, que son père lui a infligées depuis son enfance.  Quarante-trois poèmes donc qui se proposent d’explorer les terribles épreuves qu’elle a subies : les sévices bien sûr (Fuite, Perdue, Poison, etc.) mais également la manière avec laquelle elle a refoulé ce passé alors qu’elle était mariée et mère de deux enfants.  Lorsque ses souvenirs lui sautent à la gorge, s’ajoute la culpabilité de ne pas avoir pu protéger ses petites sœurs.  Elle est alors hospitalisée en clinique psychiatrique pour soigner sa dépression et ses gestes suicidaires.  La page 47 vient ensuite marquer un interlude dans le récit : l’auteur explique comment sa vocation de mère lui est naturellement venue avec l’ambition de faire d’un enfant un adulte heureux;  c’est aussi l’occasion pour elle de souligner son renoncement à la religion chrétienne, longtemps envisagée comme une voie de secours.  À quelques rares exceptions près, les poèmes suivants se veulent plus positifs, abordant le thème de ce que peut être une enfance heureuse et faisant un éloge quasi religieux de la nature.

"Coupable d'être victime"

Stéphanie Y. Fischer (Autobiographie), 2015

Stéphanie Y. Fischer a été victime d'actes pédophiles d'une extrême violence, qu'elle ne révèlera qu'à l'âge de 35 ans.  Un drame salvateur mettra un terme à son silence : le syndrome de stress post-traumatique qui la frappera dans sa trentième année et qui la fera prendre quarante-cinq kilos.  Avoir à payer son passé de victime par cette maladie a engendré l'insurrection qui lui donnera le courage de prendre la parole : "Il est inacceptable que des victimes se retrouvent réduites au silence, seules à porter leurs poids, lorsqu'elles ne finissent pas coupables d'être victimes !"  Sa vie renversée, ce que nul ne veut entendre, Stéphanie Y. Fischer l'a dévoilée.  Car, plus ces faits le seront, moins il sera aisé d'en faire fi.  Nier la souffrance d'un être humain, c'est lui assener un deuxième coup, pire encore que le premier !  Cependant, Stéphanie Y. Fischer insiste : son histoire ne se réduit pas à la maltraitance sexuelle.  Ce n'est qu'une partie de tout ce qui la détermine.  Si cette jeune femme combative, au parcours souvent qualifié d'hors du commun, a connu des drames, elle a aussi su sublimer sa souffrance et remporter des victoires auxquelles elle s'accroche.  Sa résilience en construction, elle s'agrippe avec détermination à ces mots : " Je ne tomberai pas ! ".

"Mes années barbares"

Anne Lorient - Minou Azoulai (Autobiographie), 2016

Après une enfance marquée par l'inceste, 15 ans passés dans la rue à connaître l'insécurité, la violence, d'innombrables viols, elle cherche aujourd'hui sa deuxième vie.  "Mes années barbares", livre coécrit avec Minou Azoulai aux Editions de La Martinière", revient sur son enfance tragique, le domicile familial pesant qu'elle fuit à 18 ans pour rejoindre la capitale, pleine d'espoir et surtout son combat pour s'en sortir.  Elle connaîtra de Paris surtout son bitume, les codes de la rue et la mafia qui y règne.  Aujourd'hui, elle veut libérer la parole des victimes de viol et l'inceste et témoigner sur son passé de femme de la rue.

Page Facebook : Anne Lorient

Contact direct : annelorient@hotmail.com

"Sois gentille"

Valérie Corré (Autobiographie), 2015

C'est un livre coup de poing dont on ne sort pas indemne.  "Sois gentille" de Valérie Corré est le récit de l'inceste subi par son auteur alors qu'elle était enfant.  Ce n'est ni un texte de vengeance, ni de pardon, plutôt un récit en forme de psaume.  Influencée par la peinture et la musique Valérie Corré donne à réfléchir en interpellant chacun par le biais de phrases longues et porteuses de symboles.  Cela confère au livre un supplément d'âme et rend le propos plus universel.  Comprenant que la haine ne construit pas, elle transforme sa souffrance en prière, dans un témoignage christique.  Valérie Corré se bat désormais pour faire évoluer la loi contre la notion de "prescription".

Retrouvez-nous...
Nous contacter

 

Belgique :   0488 800 626

France : +32 488 800 626

pascale.urbain@briselesilence.be

​​​

  • Facebook Social Icon
 
© 2016 Tous droits réservés Brise Le Silence a.s.b.l.
AVEC LE SOUTIEN DE
Logo FWB petit.JPG